Portrait de skipper

Tom LAPERCHE FR
- N°45

Année de naissance : 1997

Présentation

Texte source : www.bretagnecmb-voile.fr

Tom Laperche s’était présenté une première fois au Challenge Espoir Bretagne – CMB il y a trois ans et s’y était fait remarquer. Cependant, à l’époque, sa priori- té était de terminer ses études. Cette année, sa formation d’in- génieur quasiment terminée à l’Université de Technologie de Compiègne et une opée de milles supplémentaires dans les pattes, le jeune homme a choisi de retenter sa chance, et avec succès. C’est, en effet, lui qui succédera à Loïs Berrehar à la barre du bateau Espoir de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – CMB, en 2019.

« C’est un beau vainqueur, très jeune aussi, puisqu’il n’est âgé que de 21 ans. C’est d’ailleurs un bon signe puisque cela va lui laisser le temps de s’épanouir dans cette discipline. Mais concernant Tom, il faut relever que malgré sa jeunesse, il a déjà une grosse expérience hauturière avec, entre autres, une TransatJacquesVabreendouble en Class40 et une traversée de l’At- lantique en catamaran en famille. il a une culture de la mer et du large assez exceptionnelle pour son âge », note Christian Le Pape, le Directeur du Pôle Finistère Course au Large. De fait, le Morbihannais, qui a fait ses armes en Optimist dans la baie de Quiberon, af che déjà une belle expérience et un palmarès bien fourni. Il détient notam- ment un titre de champion du monde d’Open Bic décroché en 2008, un titre de vice-champion de France de planche à voile Bic Techno 2.93 en 2011, et deux titres nationaux en Open 7.50 en 2013 et 2014.

« Parallèlement à ça, j’ai toujours beaucoup navigué au large », souligne Tom. Il a en effet engrangé les milles avec le Multi50 familial à bord duquel son père, Philippe, a couru la mythique Route du Rhum en 2010.

« À bord de ce bateau, j’ai effectué une transat depuis les Antilles jusqu’à La Trinité-sur-Mer. J’ai aussi beaucoup navigué sur un petit trimaran de 40 pieds, un peu dans le genre des Acapella, que mon père a eu ensuite. À bord, j’ai notamment réalisé un convoyage jusqu’aux Açores, en double avec mon petit frère, avant d’enchaîner avec une Transat Jacques Vabre en Class40, en duo avec Christophe Bachmann », souligne-t-il. Dans le même temps, le jeune marin a cumulé les performances en Flying Phantom avec Tim Mourniac au sein du Team France. « Aujourd’hui, c’est extraordinaire pour moi de devenir le nouveau skipper Bretagne – CMB Espoir. Depuis tout petit, j’ai vu nombre de grands noms passer par ce concours. C’était chouette de le tenter et c’est super d’avoir réussi à le gagner. Je suis vraiment très content », exprime Tom. Passionné des sports de montagne, de VTT et d’aviation, avec, depuis peu, son brevet de pilote en poche, il termine : « J’adore découvrir et apprendre plein de choses ». C’est dit.  

Le bateau

Numéro : 45
Retour aux portraits